Visite de travail à Oran

Le professeur Belkhir Dadamoussa, Ministre de la Formation et de l’Enseignement Professionnels, en visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Oran le lundi 08 juillet 2019

Le secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels œuvre pour le développement d’une stratégie qui apporte des réponses aux besoins de chaque wilaya en matière de spécialités et du marché du travail, a indiqué son premier responsable, M. Belkheir Dada Moussa, dans une déclaration à la presse en marge d’une visite de travail effectuée, hier, dans la wilaya d’Oran. A ce propos, le ministre a fait savoir que la tutelle se penche actuellement à recenser les besoins de chaque wilaya et à moderniser les spécialités existantes, notamment celle la maintenance qui, précise-t-il, qui devrait être développée dans l’ensemble des secteurs et des régions du pays.
De même pour la formation dans le domaine du pétrole et les activités inhérentes au secteur qui font objet de besoins spécifiques à certaines wilayas, a-t-il-expliqué. Il a cité l’exemple de certaines régions qui accueillent une forte activité des mines où certains diplômés des centres de formation ont pu intégrer le marché du travail dès la fin de leur cursus. Selon le responsable, la tutelle prévoit un programme de formation dédié aux diplômés d’université «de façon qu’ils passent de la théorie à l’application. De même pour les enseignants qui ont besoin de formation ou sessions de recyclage au niveau des organismes relevant du secteur» a-t-il affirmé. Concernant l’intégration dans le marché du travail des jeunes diplômés des centres et institut de formation professionnels, le ministre a souligné l’importance et la nécessité du respect de la loi qui, dit-il, prévoit que l’Etat leur accorde de 20 % à 30% jusqu’à 50% des postes de recrutement «Nous veillons sur l’application rigoureuse de cette directive» a assuré le ministre. En réponse à une question sur une éventuelle révision de la cartographie actuelle de la formation, M. Dada Moussa, a parlé d’une réflexion menée actuellement au niveau de son département ayant pour objectif de trouver des réponses aux besoins du marché et les exigences de l’économie. Selon lui, de grands chantiers sont en cours dont celui des ressources humaines auquel la tutelle accorde une priorité et une grande importance «Nous avons un intérêt particulier pour les moyens de communication en particulier les réseaux sociaux.
Nous faisons en sorte que les jeunes soient informés chez eux à domicile de la dernière actualité du secteur. Aussi que nos jeunes puissent recevoir une bonne qualité de formation et en même temps qu’ils trouvent du travail» a-t-il expliqué. Le secteur de la Formation et l’Enseignement supérieur dans la wilaya d’Oran dispose de 28 établissements totalisant une capacité globale de 8.100 places pédagogiques et 1.230 lits.
Il sera doté de 5 nouvelles structures, en cours de réalisation, offrant une capacité de 1.450 places pédagogiques (4 centres et un institut). Leur réception est prévue avant la fin de l’année en cours, selon un responsable local.
Dans son intervention à l’occasion d’une cérémonie de remise de diplômes aux premiers lauréats des diplômés des établissements de la formation professionnelle pour l’année 2018-2019, le ministre a mis en exergue les efforts consentis par l’Etat au profit du développement du secteur. Cela s’illustre, notamment, par la tendance haussière des chiffres enregistrés chaque année, a-t-on indiqué. L’on note ainsi que la session de février a enregistré 158.000 diplômés dans 23 branches et 344 spécialités sur un total de 495 spécialités. En 2017, le secteur a recensé près de 285.000 diplômés, dont plus de 115.000 filles, contre plus de 314.000 diplômés dont 120.000 filles enregistrés en 2018.
La formation de ces diplômés a été assuré par 1295 établissements de formation répartis entre des instituts nationaux spécialisés, des centres de formation professionnelle et d’apprentissage, des instituts d’enseignement professionnel et plus de 700 écoles privées relevant du secteur.
Au terme de sa visite dans la wilaya d’Oran, le ministre de la formation et de l’enseignement professionnels, Belkheir Dada Moussa, a présidé une réunion de travail regroupant les coordinateurs de wilaya du syndicat dont l’ordre du jour était la préparation de la prochaine rentrée et débattre les préoccupations soulevées par les travailleurs du secteur.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués avec *